Un peu pute

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Un peu puteUn peu pute !Peut être, un des moments les plus obscurs de ma vie sexuelle remonte aux premiers mois de vie en commune avec mon ex, Didier. Bien que j’avais, déjà à l’époque, une large liste d’expériences coquines, c’est bien lui qui m’avait initiée à des pratiques beaucoup moins conventionnelles… Il faut, d’abord, se situer dans le temps. Actuellement, j’ai 53 ans. J’ai connu Didier quand j’en avais 22. Nous nous sommes mariés en 1986. A l’époque là, je faisais tout ce qu’il me demandé de faire. J’étais une fille plutôt soumise, on peut le dire comme ça…Nous avions l’habitude d’aller tous les weekends dans un bar très glauque, musique hard-rock, beaucoup de défonce, beaucoup d’alcool… La plupart des fois, nous rentrions à la maison avec deux ou trois copains, quelques filles, aussi, mais c’était plus rare… Je ne saurais pas te dire le nombre canlı bahis şirketleri d’hommes que je me suis faits, je ne me suis jamais arrêtée à les compter; d’ailleurs, je ne me souviens presque plus d’eux… Je sais, par contre, que les filles, contrairement aux mecs, ne m’aimaient pas. Elles n’arrêtaient pas de dire que, avec ma tête de sainte-nitouche, j’étais une véritable pute!Un soir, en sortant de ce bistrot, à la fin du mois de juin, complètement défoncée, en me tenant à peine debout, Didier m’avais trainée vers une impasse situé à quelques rues… Mes souvenirs sont très flous, en ce qui concerne les premiers moments de la scène… Je sais que j’avais enlevé ma culotte et que j’avais uriné par terre, derrière un container d’ordures, devant le regard toujours lascif de Didier, et qu’il avait sorti sa queue pour que je lui suce canlı kaçak iddaa en même temps… Après, j’ai un lapsus de mémoire. Ceci étant dit, j’avais mis un bon moment avant de me rendre compte que nous n’étions pas seuls dans cette ruelle. Un clochard (à l’époque là, nous ne les appelons encore SDF) nous zieutait à quelques mètres de distance… Didier lui avait demandé de s’approcher et de se joindre à nous! Je rigolais comme une dingue, tellement j’étais pétée… Le clochard était un homme d’une cinquantaine d’années, dégueulasse de la tête aux pieds, mais il était, comment dire, très digne, très poli, très gentleman… En tout cas, ses yeux étaient brillants de luxure; de ça, je m’en rappelle très bien! Didier m’avais demandé de lui montrer mes seins et invité le clochard de me les peloter… J’étais excitée comme une jument en chaleur, mais, canlı kaçak bahis en même temps écœurée par la puanteur qui dégageait le type… Après, un grand trou de mémoire m’empêche de raconter fidèlement la suite… J’ai du rouspéter auprès de Didier, j’ai du lui dire que je ne voulais pas que ce type mette ses sales mains dans moi, ni sa bite ni dans ma bouche ni, encore moins, dans mon vagin… Par contre, comme s’il s’agissait dans rêve, je me vois allongée par terre, la robe retroussée, les seins à l’air, en train de me masturber devant eux, qui se branlaient en simultané et qui, pour finir, m’avaient arrosé le haut de la poitrine et le visage, de leur sperme!Une fois rentrés à la maison, je suis passée directe à la douche. Didier me regardais fixement. Je connaissais ce regard ! J’ai épousé une sacré salope, me dit-il, en me rejoignant sous la douche, bandant à nouveau comme un âne !Quelques mois après, je tombais enceinte de Fanny, la première de mes trois enfants. Et, bien que j’eus continué à mener longtemps une vie assez libertine, je suis devenue beaucoup plus sélective avec mes partenaires!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*