UNE FAMILLE FORMIDABLE – Vacances en Espagne 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Asian

UNE FAMILLE FORMIDABLE – Vacances en Espagne 2Suite……Nelly : Je te rappelle mon gégé que c’est toi qui a fais de moi cette salope non. ? Tu as fait de toutes les femmes de la famille des salopes.. moi : Vous aviez ça dans le sang de toute façon… Cela a été plus compliqué à le faire admettre à ta frangine.. mais bon.. j’y suis arrivé.. Tout en discutant avec ma belle fille je tenais ma bite bandée dans ma main droite et je frottais lentement mon gland violacé et épais le long de sa chatte… je le glissais entre ses grandes lèvres bouillantes, le remontait sur son clito encore caché mais très sensible puis le redescendait lentement entre les lèvres bouillantes pour le faire tourner en rond juste au bord de l’entrée de son vagin déjà trempé puis le descendait jusqu’à son anus sur lequel j’appuyais a peine pour exciter sa rondelle sensible…Nelly avait sa tête légèrement relevé afin de suivre des yeux la progression de mon gland sur elle..Nelly : Putain mon gégé.. T’es énorme dit elle dans un souffle.. j’adore tes érections matinales.. Elles sont impressionnantes.. humm.. !! moi : Comme tous les hommes ma belle.. On se réveille.. on est excité à mort.. Nelly : Putain gégé.. allez vas y.. fourre moi s’t plais… !!Quand ma belle fille parlait comme ça c’est qu’elle était vraiment très excitée.. Physiquement c’était une superbe femelle mais avec un caractère de mec.. Toujours très directe et crue dans ses paroles.. Un vrai garçon manqué.. C’était ce que j’adorais chez elle.. Elle prenait pas de « pincettes » pour dire les choses qu’elle pensait..Prenant appui avec mes cuisses sur le rebord du lit et sur ses fesses dont les os pointaient du fait de a position, je positionnais mon gland épais à l’entrée de son vagin.. Elle avait les yeux rivés sur mon sexe et sa chatte. Sa bouche était entrouverte et son bassin bougeait imperceptiblement, attendant avec envie la pénétration..nelly : Vas y gégé.. vas y s’t plais…Je posais mes deux mains sur chaque cuisse bien à côté de sa chatte et je m’enfonçais en elle lentement pour bien savourer la pénétration… Mes 20 cm bien veiné pénétraient lentement le fourreau brûlant de cette salope.. Mon gland épais ouvrait le vagin lentement.. Une sensation de douceur et de chaleur intense.. J’avais l’impression d’enfoncer ma bite dans un volcan en fusion..Ma belle fille, la tête toujours redressée et les yeux rivés sur ma queue poussa un long feulement de femelle comblée.. Le gémissement libératoire d’être enfin prise comme une femelle.. nelly : HHHummm…… !! ohh.. putain mon gégé… humm… !! putain.. que c’est bon… oh ouiii.. ! Ohh ta.. ta bite est énorme.. oh ouii… j’adore.. !!Je sentais qu’elle avait la chair de poule au fur et a mesure que je continuais de m’enfoncer lentement dans cette chatte de 38 ans.. Et plus je m’enfonçais en elle plus elle remontait encore plus ses genoux vers ses épaules.. Je continuais de m’enfoncer dans cette chatte brûlante et vivante.. Comme à chaque fois que je le la baisais, les parois de son vagin prenaient vie et se contractaient autour de mon pieu… c’était une chose à laquelle je tenais et que je leur avaient appris à faire à la mère et aux filles dès le début de notre rencontre.. Avec les années, les trois avaient un périnée qu’elles maîtrisaient totalement…moi : Humm… rien de mieux qu’une bonne chatte à fourrer de bon matin au réveil..Et je continuais de limer gentiment cette salope qui gémissait de plus en plus… Nelly : Humm.. gégé.. bahis firmaları J’aime quand tu profite de ma chatte comme ça.. !! Fais toi plaisir mon gégé… oui… hervé s’est fait plaisir avec la chatte de ma mère alors a ton tour.. hum.. ! Putain.. que c’est bon… ohh ouii.. !!!Au fur et à mesure que ma queue entrait et sortait de sa chatte, je voyais son ventre plat qui se creusait au rythme lent de mes allées et retours.. Ses tétons étaient sortis et pointaient très durs.. Elle avait de tout petits seins.. elle était presque « plate » mais putain qu’elle avait des tétons longs et durs…Je sortais maintenant ma queue presque entièrement de sa chatte.. je laissais le gland affleurer au bord de son vagin et je me réenfonçais lentement et profondément en elle.. Les grosses lèvres de sa chatte étaient écartées de chaque côté.. Alors que je continuait à la limer lentement, je prenais dans chaque main une lèvre humide et bouillante et je m’amusais à caresser ma tige qui entrait et sortait.. La sensation de caresser ma queue avec les lèvres étaient hyper excitant et je savais qu’elle adorait ça aussi.. Ces lèvres étant hyper sensibles je savais que les frotter sur ma tige exacerbait les terminaisons nerveuses de chaque lèvre.. De suite l’expression de son visage changea.. Son visage devint vite rouge, ses machoires se crispèrent, les jolies lèvres bien dessinées de sa bouche commençèrent aussi à se trousser dans un rictus de plaisir…Nelly : Ohh putain gégé… putain…. Oooohh.. tu…. Tu… ouurff.. !!! je vais jouir mon gégé… oohh.. !!!Je continuais à la limer lentement en sortant presque mon gland a chaque fois et en la pénétrant jusqu’aux couilles tout en caressant toujours ma bite avec ses grosses lèvres trempées… Je me retenais de ne pas la défoncer cette salope mais je savais que j’allais encore plus me régaler dans 5 minutes.. Son ventre se creusait de plus en plus vite et les parois de son vagin se contractaient tout autant plus vite autour de mon pieu.. Je continuais de caresser ma bite avec ses lèvres tout en la baisant lentement.. Elle releva la tête d’un coup en tirant encore plus a elle ses genoux.. Avec des yeux grands ouverts elle fixait sa chatte avec laquelle je jouait, elle respirait plus fort en gémissant.. son corps tremblotait de partout.. nelly : Ohh putain gégé.. oui…. Ça vient… ouiiI… ooooouurrrghhh…. !!!!Elle poussa un très long et très fort gémissement dans les tons graves pendant que son bassin était pris de convulsions et que sa chatte me broyait la bite.. Ses yeux derrière ses lunettes étaient comme révulsés tellement que son orgasme était fort. Ses lèvres que je tenais toujours entre mes doigts étaient bouillantes..nelly : Putain… putain.. que c’est bon… ouii…. Ouii… ouii.. Gégé.. ouii.. !!!Je lâchais ses lèvres et avec le pouce et l index de ma main droite je venais chercher son clito et le pinçait entre mes deux doigts tout en le faisant tourner entre mes doigts.. Ma technique imparable de branle du clito. L’effet « kiss cool » comme je le disais.. Donner un premier orgasme a la femelle sans toucher le clito comme cela il se gorge de sang et d’électricité et tout de suite après le premier orgasme, venir libérer le clito de toute la pression accumulée.. Comme la femelle est encore sous le coup de son orgasme, elle se prend ce second orgasme clitoridien de plein fouet sans s’y attendre.. Ce fût comme une décharge électrique.. Son corps se tendit comme si je l’avais kaçak iddaa brûlé au fer rouge.. Dans le même temps je poussais ma bite à fond dans son vagin et je restais planté à fond sans bouger.. A ce moment là la bite est au coeur de l’orgasme et de ce comment réagit l’intérieur du corps de la femelle.. Ma belle fille avait relevé sa tête, le menton sur sa poitrine et me fixait sans me voir avec des yeux presque exorbités, le souffle court, la bouche entrouverte.. Dans son regard je pouvais lire le remerciement de lui avoir donner un tel orgasme..Je me penchais alors légèrement en avant au dessus d’elle et posais ma main gauche autour de son cou assez fermement et lui plaquait la tête sur le lit et lui disait dans un chuchotement…Moi : Maintenant putain.. c’est à moi d’en profiter.. Avec ma main droite je prenais sa cheville gauche et la tirait vers le haut pour encore bien ouvrir son entrecuisse. Je me retirais d’elle lentement jusqu’a avoir mon gland à l’entrée de son vagin et dans un râle de bête je lui donnait un coup de butoir puissant, sec et violent jusqu’à la garde… puis je me retirais toujours lentement et lui en redonnais un tout aussi violent et puissant.. Cette pute encaissait mes coups de reins en poussant un long et fort gémissement à chaque coup de butoir.. Nelly : Oouurggh.. !! putain mon gégé… j’adore ça.. oui.. j’adore être prise comme ça.. !!moi : Aargghh.. les putes aiment toutes.. être défoncées comme ça.. Rrhhâââ.. !!A chaque coup de butoir mon ventre claquait sèchement contre sa chatte.. !! Vu les gémissements que cette salope poussaient et le claquement de mes coups de reins, on devait nous entendre dans toute la maison.. Cela m’excita encore plus et j’accélérais mes coups de rein tout en lui serrant un peu plus le cou aussi.. Mon excitation du matin était toujours la plus violente, je pouvais pas m’en empêcher.. Ma queue commençait à me chauffer dur.. mon gland était devenu très sensible.. Ma belle fille se faisait défoncer en gémissant sans discontinuer.. Elle s’était totalement abandonnée à mes coups de butoirs..Il fallait que je l’encule.. Il fallait que je l’encule avant de vider mes couilles.. Je sortais ma queue bandante de sa chatte trempée et avec ma main droite posais mon gland violacé sur son anus. D’un coup de rein ferme mon gland écarta sa rondelle de chair et s’enfonça rapidement dans son cul. Une fois dedans et sous la poussée de ma bite le sphincter de cette pute ne résista pas et ma queue s’enfonça directement dans son fondement sans aucune résistance.. J’étais excité à mort.. je ne pensais plus qu’à mon plaisir.. Toutes mes sensations passaient par ma bite que je sentais énorme plantée dans le cul de ma salope de belle fille.. A un moment donné alors que ma queue était à fond dans son cul je sentais qu’elle tentait de resserrer son sphincter comme j’aime le sentir quand j’encule une de mes femelles… mais vu mon excitation et la puissance de mes coups de reins elle comprit vite que cela ne servirait à rien et qu’il valait mieux qu’elle encaisse sans trop réagir.. Elle gémissait, râlait et grognait, le corps totalement abandonné aux coups de bite de son beau père..Alors que je le défonçait comme un bête j’entendis la porte de la chambre s’ouvrir puis se refermer quelques minutes plus tard.. Celui ou celle qui était venu voir a compris qu’il valait mieux ne pas me déranger à ce moment là.. Je sentais le sperme petit à petit monter dans ma bite.. kaçak bahis J’allais pas tarder à éjaculer..Je grognais très fort moi aussi.. moi : je vais juter.. putain.. je vais juter… sale pute… tu vas me faire juter.. !!!Après un ultime coup de rein je sortais de son cul et la faisait mettre sur le dos. Je me redressais et me plaçais sur son torse, un genou de chaque côté de sa tête..Nelly : oui mon gégé.. oui.. vas y.. donne moi tout.. oui.. !!!Je branlais ma bite juste au dessus de son visage… cette salope avait la bouche grande ouverte et tirait sa langue pour demander sa récompense.. Elle avait derrière ses lunettes des yeux provocateurs dans lesquels je pouvais lire l’impatience de recevoir ma semence…Je posais mon gland sur le bout de sa langue et dans un râle de bête je lâchais ma première giclée matinale dans sa bouche… Une giclée épaisse et chaude.. La seconde gicla en travers de son visage pendant qu’elle avalait la 1ère… la 3ème a nouveau sur son visage et dans ses cheveux… et avant que la 4ème gicle je lui fourrait ma bite dans sa bouche tout en lui prenant la tête par ses cheveux.. et je me vidais dans sa bouche directement.. Je grognait très fort à chaque giclée.. Cette salope avait les yeux ouverts et me tétait le gland comme si elle tétait un sucette de bébé pour bien me tirer le jus.. Elle creusait a chaque fois ses joues à l’extrême.. Moi : Aarghh…. Putain.. quel pied.. mais quel pied… rrhhhaâââ.. !!Mon corps se détendait petit à petit et je relâchais la pression de ma main sur sa tête.. Ma belle fille terminait son travail de finition en aspirant les dernières gouttes encore dans ma queue qui tressautait sans cesse vu l’hyper sensibilité de mon gland..Je regardais ma salope de belle fille en souriant..moi : Tu es vraiment superbe avec du jus comme ça sur le visage..Nell y : Tu veux dire surtout quand c’est ton sperme que j’ai sur le visage… hi,hi.. Merci mon gégé.. C’était le pied.. Je suis rarement baisée comme ça le matin à la maison tu sais.. Ma queue commençait à débander et mon gland était à hauteur de sa bouche. j’étais toujours assis sur sa poitrine en appui sur mes genoux de chaque côté de sa tête.. Elle aspira mon gland en me fixant avec ses yeux rieurs.. moi : Non.. non.. dis je en riant… C’est terminé… Je vais aller prendre ma douche là et après un bon petit footing… et je me mettais debout au pied du lit..nelly se redressait sur son coude gauche en me regardant.Nelly : Gégé.. je sais que tu le sais. Hi,hi.. mais je tenais vraiment à te dire que je suis très heureuse que tu sois avec maman et tu ais fais de notre famille recomposée ce qu’on est..Tu sais que je suis très proche de toi mon gégé… je suis pas ta fille mais franchement… j’aurais voulu avoir un père comme toi.. !! Tu as toujours été là quand j’avais besoin de toi et ça a tous les niveaux… Dans ma vie de tous les jours et aussi côté sexe.. moi : Ecoute ma chérie. Tu es pas ma fille mai on est bien d’accord tous les deux que c’est tout comme non. ? Je te baise depuis que tu as 17 ans et tu en as maintenant 38.. Tu sais que tu es ma belle fille, ma fille, ma femme, ma pute… tout ça à la fois.. Nelly : Oui je le sais mon gégé.. mais j’avais vraiment encore envie de te le dire.. Tu m’as tout appris sexuellement.. Et a ma sœur et a maman aussi.. Toutes les trois on te doit tellement pour ça…je t’aime fort mon gégé…Moi : Tu vas me faire pleurer ma belle.. ah,ah… Allez j’y vais.. A la douhe et au sport après..nelly : D’accord mon gégé.. A tout à l’heure… Je sortais de la chambre et me dirigeais vers ma chambre pour prendre ma douche.. J’entendais plusieurs voix dans la cuisine, j’irais dire bonjour plus tard..A suivre

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*