Ma Patronne Christelle

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blowjob

Ma Patronne ChristelleVendredi, fin de semaine, je décidais de faire un peu de shopping après le travail. En sortant du magasin, une petite pluie tombait, je me dépêchais d’aller à ma voiture. Sur la route, la pluie ne cessait pas et se transformait en grosse averse. Quelques kilomètres plus loin, je reconnaissais Christelle, ma patronne, arrêtée sur le bord de la route et le coffre de sa voiture ouvert. Je stoppais pour lui demander si elle avait besoin d’aide. Elle était contente de me voir, elle avait crevé et ne savait pas comment s’y prendre. En bon samaritain, je lui proposais de se mettre à l’abri dans ma voiture pendant que je changeais sa roue.Quelques minutes plus tard, le changement de roue fait, je rejoignais Christelle dans ma voiture. Elle voulait absolument me remercier en l’accompagnant chez elle pour prendre un verre et me sécher. Elle devenait très câline et je ne pus refuser sa proposition quand elle commença à passer sa main sur ma cuisse avec un large sourire et un regard de braise.Arrivé chez elle, elle me proposait un whisky et m’emmena dans la salle de bains pour ôter mes vêtements trempé. La pièce n’ayant pas de verrou Christelle entra avec les deux verres pour me donner un peignoir, j’étais encore avec mon boxer humide sur les fesses.- Hum, finalement cette crevaison est bien arrivée, me dit-elle en se déshabillant à son tour. Je vais prendre une douche pour me réchauffer. Tu viens la prendre avec moi, il y a de la place pour deux ?Je ne savais plus quoi répondre, la regardant ôter son chemisier puis sa petite jupe.- hé bien, que t’arrive-t-il ? Tu n’as jamais vu une femme en sous-vêtement halkalı escort ?- Une femme si, ma patronne jamais. Lui répondis-je, c’est très joli cette petite dentelle blanche et transparente en plus !Elle se dirigea vers la grande cabine de douche pour faire couler l’eau chaude et dégrafait son soutien-gorge sans se retourner, elle tourna la tête pour me regarder, se pencha, les reins bien cambrés et fit glisser doucement sa culotte le long de ses jambes. Elle se redressa en se passant ses mains sur le côté de ses cuisses, de ses fesses, de ses hanches.Je ne pouvais plus cacher une terrible érection, à mon tour, j’enlevais mon boxer et la rejoignis sous la douche sans rien caché de mon excitation. Aussitôt, elle s’empara de ma verge gonflée, l’eau chaude et sa main augmentèrent mon érection. Je passais mes mains sur ses seins et lui pinçais doucement les tétons afin de les faire durcir, elle soupira. Nos lèvres se rapprochaient, nos langues s’emmêlèrent pour un long baiser fougueux. Je couvrais son cou de petits baisers, descendais sur ses épaules, m’arrêtais plus longuement sur sa poitrine que je prenais dans mes mains et reprenais ma descente sur son ventre mélangeant baisers et la pointe de ma langue jusqu’à ce que j’arrive face à son sexe. Je m’agenouillais pendant qu’elle s’adossait au mur, elle leva une jambe qu’elle posait sur mon épaule. La vue de ses lèvres gonflées par le plaisir était magnifique et je découvrais son grand clitoris qui sortait naturellement de son sexe. Elle me prit la tête de ses deux mains et me força à lui taksim escort faire un cunnilingus. Sentir son clitoris entre mes lèvres et sur ma langue fut délicieux, malgré l’eau chaude de la douche, je sentais sa cyprine couler dans ma bouche. Christelle ne gémissait plus, elle criait de plaisir, une main sur ma tête et de l’autre main se caressant le sein droit.Christelle me suppliait et m’encourageait à continuer.Était-elle fontaine ? Je ne me posais pas la question longtemps, elle pressa ma tête entre ses cuisses et je sentis un long jet épais et sucré remplir ma bouche pendant qu’elle poussait un grand râle de plaisir. Elle venait de jouir, ses jambes tremblaient de plaisir ne pouvant les contrôler, elle fut obligée de s’asseoir et me repoussa face à elle dans la même position.Une fois qu’elle reprit son souffle, Christelle s’approcha de moi, m’écarta les jambes, pris mon membre et passa la pointe de sa langue de bas en haut, fit le tour de mon gland, redescendit jusqu’aux testicules qu’elle prit dans sa bouche pendant qu’elle me masturbait tendrement. Elle me regardait, je lui souriais en soupirant, elle en profita pour mettre ma verge dans sa bouche. Elle ne suçait que mon gland pour commencer et allait un peu plus loin petit à petit au rythme de ses va-et-vient, pour finir par m’avaler entièrement jouant avec sa langue. Elle me caressait les testicules avec sa main libre. C’était tellement bon et agréable que je n’osais bouger. Cela avait l’air de l’exciter aussi, car elle en profita pour se toucher en même temps. Elle s’arrêta, déposa de petits bisous sur mon şişli escort ventre, remonta doucement vers ma poitrine, mon cou et m’embrassa.- Fais-moi jouir encore une fois ! Me dit-elle.J’étais toujours assis totalement soumis, c’est elle qui se mit sur moi et s’empala sur mon sexe. Ce n’est qu’a ce moment que je réalisais que je faisais l’amour à ma patronne, cette femme d’une cinquantaine d’années avec un corps superbe me faisait l’amour chez elle !L’eau chaude coulait sur ses épaules, ruisselait sur ses seins et son ventre ses deux mains posées sur mon corps. Je prenais ses seins dans mes mains, elle jeta sa tête en arrière en gémissant. Ses hanches ondulaient sur ma verge enfoncée au plus profond d’elle. Je posais une main à plat au-dessus de son sexe pour caresser son clitoris avec mon pouce. Une frénésie s’emparait d’elle et augmentait l’intensité de ses ondulations. Jusqu’au moment ou Christelle se sépara de moi pour m’éclabousser d’un long et puissant jet qui me parut interminable. Elle s’écroula dans la douche, épuisée par le plaisir.- A ton tour de me donner ton jus. M’ordonna-t-elle, encore pleine de désir.Mes genoux de chaque côté de son ventre, elle relevée sur ses coudes, je me masturbais au-dessus de ses seins. Je la regardais passer son doigt sensuellement dans sa bouche et pris ma verge de son autre main pour me faire jouir à mon tour. Elle s’approcha, la bouche grande ouverte. Ne pouvant me retenir plus longtemps, j’éjaculais en plusieurs jets sur sa langue, son visage et sa poitrine. Elle ne s’arrêta qu’une fois la dernière goutte sortie de ma verge. Je m’écroulais près d’elle, nous nous embrassions longuement.Enfin, nous nous levions après avoir récupéré de nos efforts et on se lavait, puis on lavait l’autre. L’eau chaude, le savon, sa main sur mon sexe…Enfin, nous sortions de la douche et de la salle de bains. Christelle voulait que je reste pour dîner avec elle. J’acceptais bien volontiers.La soirée et le week-end commençaient…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*