Le café

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Le caféLe carillon retenti. J’ouvris la porte, ma belle sœur et Sébastien étaient ponctuels. Je n’avais pas revu Sébastien depuis notre dernier repas de famille où il m’avait fait subir tous les outrages dans la cabane du jardin de ses parents. Au bout de 15 minutes je me dirigeais vers la cuisine pour faire un café pendant que ma belle sœur lisait un magazine. Sébastien se proposa de m’aider. Une fois dans la cuisine je sentis très vite qu’il voulait renouveler notre dernière expérience.-J’espère que tu as eu mes messages, concernant la dernière fois-bien sur, j’aimerais que tu me rendes les photos-Ahh non, tu ne les auras pas pour le moment, et je les aime bien. Je les regarde souvent, et tu dois savoir l’effet que ça me fait-Tu es dégoûtant !-Mais parles pas trop fort, ma mère est dans le salon. Si tu veux tes photos il va falloir être bien gentil. Alors tu vas m’obéir-Que veux tu ? J’espère que tu crois qu’un petit morveux comme toi peux m’impressionner-Je veux encore jouer avec toi…et j’ai décelé que tu as aimé la dernière fois, alors tourne toi et montre moi tes fesses remonte ta jupe-N’importe quoi, tu penses que me faire forcer par un petit jeune ça me plait-Je veux voir ce que ma tante porte en dessous aujourd’hui-Mais tu es un vrai salop-J’ai les photos dans la poche de mon manteau je compte jusqu’a 3. 2…..1……Je me retourne, soulève ma jupe. Sébastien m’ordonne de me cambrer. Je me penche sur la table de la cuisine. Habillée d’une grande jupe longue marron, d’un pull en coton col en V très moulant et de botte, je décèle au regard de mon neveu que je lui fais beaucoup d’effet.-Tu es vraiment belle, j’adore ton cul, montre le moi et écarte ton string-Arrête ta mère va venir dis-je essayant de protester tout en me pliant à ses ordres-Ecarte moi tes fesses… on a 1 minute encore-ohh non ça suffit !M’appliquant une grande claque sur les fesses, j’obéis une fois de plus. Sébastien tout proche de moi en profite pour me pétrir les fesses, tout en continuant ses commentaires dégoûtants.-Tu es une belle cochonne comme ça. Tu sais ce que je vais faire ? Je vais t’introduire mon doigt dans ton bahis firmaları cul. Il s’exécute-aieee non pas ça-hummm. Tu me fais banderIl sort son sexe et se branle devant moi, tout en soupesant me gros seins paraissant démesurés a travers mon pull. Il se branle de plus en plus rapidement, et au moment de jouir se décale et éjacule dans une tasse de café en grande quantité. Très rapidement je me réajuste et retourne rejoindre ma belle sœur au salon toujours entrain de lire son magasine. Sébastien me suit portant le plateau de café. -Vous en avez mis un temps-Oui je racontais à Patricia mes aventures amoureuses à la Fac.-Ton fils est un grand vantard.Observant Sébastien servir le café je regrette amèrement ma remarque désobligeante. Je repère rapidement son manège reconnaissant la tasse dans laquelle il s’était soulagé de son sperme, qu’il prend bien soin de me donner-Tu ne bois pas ton café Tata ?M’observant de son regard lubrique avec un sourire sournois il place sa main dans la poche pour en sortir quelque chose. Comprenant rapidement sa menace je bois mon café. Le goût du sperme mélangé au café rend le breuvage âpre, mais obéissant je bois la tasse en entier. Sébastien affiche un grand sourire, à me voir me plier à ses humiliations. Je repose la tasse un peu de sperme restant au fond.-Tu ne finis pas le fond, le sucre c’est le meilleur, en plus mes cafés sont de loin les meilleurs de tous les alentours.-Si bien sur…Je prends une cuillère et termine ma tasse entièrement, toujours sous les sourires et commentaires masqués de mon neveu. La conversation continue pendant une dizaine de minute quand le téléphone de ma belle soeur sonne. Je devine mon beau frère demandant à Régine de venir le récupérer rapidement avec la voiture.-Je dois partir-Je reste un peu avec Tata le temps de boire un autre café-OK Bisous ma grande, excite pas trop mon fils avec la caféine. « Elle sort » -Tu es un vrai salop, c’est dégoûtant ce que tu fais-J’ai adoré te voir boire ce café, tu n’as pas aimé ? T’as pas eu l’air d’être dégoûté, c’est un fantasme que j’avais. Regarde, il en reste un peu…Il me tend la tasse kaçak iddaa que je repousse sèchement.-Allez… arrête, ne fais pas ta prude, je sais que tu as aimé boire ce café plein de sperme.-Je finis le fond de la tasse et te demande de partir-Tu ne veux vraiment pas profiter de ton jeune neveuIl s’assoit à coté de moi, il sort à nouveau son sexe et recommence à se masturber. Son sexe reprend de la vigueur. Tournant la tête pour ne pas le regarder, il m’att**** par les cheveux.-Regarde le je sais que ça t’excite, en plus personne ne va nous déranger-Que veux maintenant ?-Viens t’empaler sur moiJe remonte ma jupe et m’approche de lui, espérant qu’il me laisse tranquille après cela. Il me regarde de son regard lubrique.-Viens ici ma salope de tanteIl agrippe mes fesses et force l’entrée de mon vagin, faisant des commentaires sur l’humidité de mon intimité reflétant mon excitation. Il sent que son jeu m’excite, et bouge son gros pieu en moi.-Ahhh nonnnn c’est trop fort-Montre moi tes seins, relève ton pullJe relève mon pull et exhibe mes seins sur son visage. Il se met à les sucer, à les mordiller, c’est si bon. De sa main gauche il explore mes fesses, rapprochant son doigt de l’entrée de mon anus.-Tu aimes ça ma tante te faire baiser-Ahhh oui malaxe moi comme une grosse puteIl commence à me pistonner par en dessous tout en me suçant les seins. Quand tout à coup on entend un bruit à l’extérieur. Quelqu’un frappant à la porte… c’est sa mère… qui a oublié son manteau. Il me repousse, se rhabille et s’assoit à l’opposé, tandis que je fais de même avant d’aller ouvrir.-Je suis une tête en l’air, j’ai oublié mon manteau, ça sent bizarre ici-Mais non comme d’habitude-T’as l’air d’avoir chaud dit elle à Sébastien, tout va bien ?-J’ai peut être un peu de fièvre-OK je me sauve ou ton père va me faire une scèneElle repart rapidement, et dès que la porte se referme, Sébastien se jette sur moi, sortant à nouveau son sexe, -Reprends moi dans ta bouche de petite butineuseJe le prends entièrement dans ma bouche, et le suce comme jamais, il se met à rebander à nouveau. Ses mains descendent le long de kaçak bahis mon corps relevant à mon pull et libérant à nouveau mes seins.-Suce moi comme une actrice de film x,….. Oui c’est ça pompe moi bien…. Lèche moi comme on suce une glace…. Regarde moi en même temps…….. Crache dessus…..Passe tes seins dessus….J’adore ta paire de seins… tes grosses mamelles…..hummmmmm…..Viens me les passer sur mon visage-Oui vas y tète moi….Oui c’est bon…..-Ou veux tu que je te prenne ma grosse salope mameulese ?-Prends moi sur le tapis en levrette vas y ?-Non sur la table à manger, comme ça quand tu mangeras avec toute ta famille tu y repensera-oui maintenant, j’en peux plusIl me couche, les seins contre la table froide et rentre son sexe dans mon vagin d’un coup. Il commence à me baiser me matraquer, me pilloner. Il ressort son sexe plusieurs fois pour me pénétrer de nouveau encore plus fort. Il coulisse en moi. Il ressort son sexe à nouveau, après plusieurs minutes de ce traitement. Plaçant son sexe entre mes fesses il compresse son membre et se masturbe en faisant coulisser son engin entre mes deux globes. Je ne suis qu’un objet sexuel entièrement livré à ses caprices.-T’es une vraie pute, j’ai la plus salope des tantes. Il va falloir que je t’encule maintenant pour te terminer, tu veux hein ?-Oui continueIl rentre sa queue dans mon anus et me défonce le cul sans ménagement agrippant de ses mains mes grosses fesses comme un morceau de viande. Il me tire par les cheveux afin de mieux me cambrer, me claque les fesses. et me tire par les cheveux-Oui jamais on m’a encule comme ça-Ton mari ne t’a jamais enculé comme ça ? J’ai l’impression te baiser une grosse vache, non plutôt de saillir une jument. C’est ça je baise une jument, je veux que tu hennisses comme une jument. Allez grosse pute obéie et bouge ton gros cul en même temps !Je bouge mes fesses mais ne hennis pas. Il me claque les fesses encore plus fort

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan olun

Bir yanıt bırakın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak.


*